La Dengue au Fenua

Aedes aegypti

Le Fenua c’est le mot tahitien pour parler du territoire Polynésien, mais aussi pour dire « chez nous », notre terre, le monde Polynésien, Porinetia.

La Dengue, c’est le mot rigolo pour parler d’une maladie qui ne fait pas du tout rire.

Je viens d’essuyer ma 2ème Dengue. J’aurais vécu mon voyage au Fenua jusque dans un de ses plus sombres recoins.

On a testé pour vous la Dengue 1 et 2

Testé… c’était pas le mot qu’il fallait choisir pour cet article… Je viens juste d’en sortir, je reste encore un peu fragilisée par l’évènement. Pour un test, ça coûte cher en santé physique et morale.

On pourrait se dire que la Dengue s’attrape facilement ?

En un an et demi, nous avons tous les 4 attrapé la Den-1. Deux d’entre nous avons eu cette année la Den-2 (Luís et Marie).

En 2018 nous arrivions d’un an et demi de voyage. Nous n’avions pas été malades. Nous nous sentions un peu comme des imbattables. D’autant que nous étions sortis enfin des zones à risques. Plus de serpents, plus de tigres, plus d’éléphants, plus d’araignées. Polynésie Française safe !

L’animal le plus dangereux reste toujours pour l’homme ce petit moustique.

La Dengue en Polynésie Française

Il suffit d’une piqûre d’un moustique infesté et hop!

Depuis avril 2019, l’épidémie a été déclarée en Polynésie. De nombreux cas de Dengue de type 2 sont revenus sur le territoire (au fenua). Comme ce type de Dengue n’était plus présent depuis plus de 20 ans, très peu de personnes sont immunisées.

Ici, ce n’est pas le moustique qui fait le voyage. Les humains se baladent d’îles en îles.

La petite semaine d’incubation permet aux malades (qui ne savent pas encore qu’ils vont être bientôt cloués au lit) de véhiculer le virus.

(Notamment entre Moorea et Tahiti où, chaque jour, des centaines de personnes font la navette pour leur travail)

À destination, le malade se fait piquer, le moustique se retrouve infesté et commence à son tour à propager la maladie autour de son habitat.

Certains sont plus résistants que d’autres. Nous ne sommes pas tous égaux face aux maladies.

Certains vivent ici depuis 20 ans et n’ont jamais eu aucun des différents types de Dengue.

C’est quoi la Dengue ? Quels seront les symptômes ?

  1. Le malade se sent tout à coup très faible, comme une énorme lassitude qui vient s’abattre sur ses épaules.
  2. Le malade commence par s’allonger en pensant qu’il a un petit coup de barre (ici, on pourrait être fatigué de la veille, assommé par le soleil, assoiffé…).
  3. Le sommeil le gagne, et la fièvre monte. C’est étonnant parce qu’aucun signe avant coureur n’est présent. (mais en fait, avec du recule, les 2 jours précédents, le moral n’y est plus vraiment, on commence à voir le verre plutôt vide que plein, le mauvais côté des choses… mais c’est subtil, rien de bien alarmant et puis, il est déjà trop tard).
  4. Ensuite, ça va très vite. La fièvre peut monter jusqu’à 40 voir 41°C. Les courbatures apparaissent, le mal dans la peau, les délires… les maux de tête.

La petite histoire dure 5 jours et 5 jours

Les 5 premiers sont douloureux physiquement.

On ne mange plus. Il faut toujours une personne pas loin qui fait boire le malade toutes les heures.

5 jours où le système digestif ne fonctionne plus. Mieux vaut avoir un bon lit, une bonne moustiquaire et un ventilateur.

Il faut éviter au maximum que le malade se refasse piquer pour ne pas plus propager sa maladie.

La fièvre finit par disparaître et s’ensuivent 5 jours de déséquilibre mental.

Tout va mal, le malade va broyer du noir comme jamais. Il sera temps pour lui de remettre en cause bien des projets importants. Attention, c’est à ce moment là que l’accompagnement familial et amical doit être fort !

De ces 5 jours là, on n’en parle pas souvent. Pendant ces moments là on est tellement seul en nous. Une vraie dépression. Mais ceux qui ne s’écoutaient déjà pas avant se remettent à faire comme si de rien n’était. Chacun fait c’qui lui plait !

Nous, on dit qu’il faut accompagner ces 5 jours là aussi.

Mon expérience personnelle:

Mes maux de tête ont dépassé l’inacceptable. Pour décrire ma douleur et sans devoir exagérer, je pourrais la comparer à des pics chauds qui me transperçaient le crâne. Il n’y avait pas d’anti-douleur qui fonctionnaient. Je comptais les heures en respirant fort pour essayer d’expulser les pressions exercées. Pendant la 5ème nuit, j’ai tellement eu peur d’avoir autre chose que la Dengue que j’ai demandé à Ben de m’emmener au dispensaire de l’île à la 1ère heure (malgré les efforts de dédramatisation de notre ami médecin sur le lagon).

J’aurais voulu être plongée dans le comas pour ne plus subir autant de douleurs et enfin dormir.

Le médecin de garde du dispensaire m’a prescrit un anti-douleur puissant à base de Morphine.

J’ai eu un répit de 2h et la douleur est revenue. Mais j’avais la possibilité d’en reprendre plus souvent.

La vraie solution je l’ai trouvée en allant voir Nathalie, la Vahine de Philippe.

Elle m’a fait un massage qui a débloqué mon foie (organe qui subit le plus pendant la Dengue)

J’ai eu droit à mes 5 jours de dépression post-Dengue. Heureusement que Ben a été là à 100% à s’occuper de moi comme on prend soin d’une Princesse. J’ai pu être prise en charge dans l’amour.

Quelles précautions faut-il prendre ?

En pleine épidémie, il faudrait si possible :

  1. Eviter tous les lieux infestés
  2. Dormir sous une moustiquaire
  3. Aux heures critiques 16h-20h, se couvrir les manches, les jambes et les chevilles.Les vêtements blancs sont de rigueur.
  4. Utiliser les produits anti-moustiques locaux vendus en grandes surfaces et petits magasins.
  5. Fuir les endroits où vous comprenez qu’il y a la Dengue (où qu’il y a eu la Dengue dans les jours précédents votre arrivée).
  6. Lavez-vous ! Les odeurs corporelles fortes attirent plus (les femelles moustiques uniquement ;-))

Ce qu’il faut retenir c’est que le moustique infesté vit 3 mois tranquille dans son environnement. La femelle pique, nourrit ses petits qui à leur tour vont piquer encore et encore. Plus il y a d’humains non protégés, plus le virus se répand. Le Moustique infesté a ses glandes salivaires modifiées. Il ne partage pas de sang infecté, c’est lui même qui propage une maladie. Il y a environ 2 à 7 jours d’incubations.

Prendre ses vacances malgré la Dengue ?

Mais oui !

C’est un risque comme un autre, plutôt rare vu le nombre de moustiques!

Le plaisir de visiter ces îles sera plus grand que le risque évidemment.

J’écris un article spécialement sur la Dengue, mais je n’écris pas qu’on attrape la Dengue à tous les coups!

Pour plus d’informations:

https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/dengue-and-severe-dengue

https://www.vidal.fr/actualites/23634/epidemie_de_dengue_2_en_polynesie_francaise_depuis_avril_2019/

Notre expérience personnelle:

Nous sommes arrivées à Moorea dans une pension où une fille nous dit qu’elle repart en France, trop fatiguée par les complications de la Dengue, elle préfére mettre fin à son voyage.

Aucun de nous ne s’est alerté !

Suite à ça, nous avons vu tomber comme un jeu de quilles, les pensionnaires, jusqu’à nous 4.

La Pension, entourée de jardins est aussi entourée de moustiques. Tant que les nids ne sont pas retirés, la Dengue reste présente.

Il se trouve que j’ai encore passé une journée dans cette pension pile 7 jours avant de replonger, un an et demi plus tard…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s