Comment le voyage nous a transformés ?

Serait-ce les hauteurs de nos randonnées qui nous ont aidés ?

Nous avons appelé ce phénomène « l’effet pop-corn ». Chacun de nous a fait Pop à sa façon ! Nous vous racontons comment.

Le changement s’est fait sans que l’on ne s’en aperçoive.

Nous vivions dans un lieu magnifique, en pleine campagne, heureux dans nos projets, mais…

Nous étions curieux de découvrir le reste du monde en famille. Le rythme que nous menions ne nous épanouissait plus. L’enracinement pouvait attendre encore un peu. 

C’était le moment, pour nous, par rapport aux âges des enfants. 

Minimalistes

Nous avons réduit en 6 mois nos bien matériels à un Renault Master, 2 minis chambres, 1 mini bibliothèque et 1 mini cuisine. Nous avons tout vendu, donné, jeté.

Les objets précieux sont dans des malles métalliques stockées chez nos parents.

Holistiques

Nos rythmes naturels ont repris le dessus, nous nous sommes adaptés aux invitations de la vie, au fil des rencontres et de nouveaux évènements, nos journées se sont reconstruites. 

Immergés

Notre sociabilité s’est vue décuplée face aux nouvelles coutumes, aux nouvelles règles de politesses. Nous avons changé nos vêtements au fil des pays pour ressembler aux habitants. Même nos intestins ont accepté les plats hautement épicés. 

Empathie, humilité

Nos points de vues étant complètement modifiées, nos positions transformées, nous avons commencé à voir les humains avec un nouvel œil, jusqu’à comprendre d’anciennes situations mais de l’autre côté du miroir…

Le changement vu par les autres.

Nos familles ont vu le changement et nous le signalent souvent. C’est le plus souvent flatteur, on nous parle souvent de notre liberté intellectuelle.

Les métropolitains que nous rencontrons devinent tout de suite que nous sommes des voyageurs (même si aujourd’hui nous sommes sédentaires). Ils parlent de l’énergie que nous dégageons.

Nos amis proches qui sont venus nous rendre visite nous certifient que nous ne sommes plus du tout adaptés “au moule”.

Nous avons donné un nom à notre changement dû au voyage : “l’effet pop-corn”.

Avec le voyage, nous avons révélé publiquement tout ce que nous avions déjà en nous. Les joies et les ennuis du voyage ont tout fait ressortir. Chacun de nous avons fait “pop” à notre façon.

Comme pour les pop-corn, l’effet est irréversible.

Nous ne pourrons plus jamais tout rerentrer à l’intérieur de la coque de la graine.

Nous sommes différents, heureux de l’être, épanouis et sur notre chemin.

Et demain ?

C’est ainsi, là comme nous sommes, que nous arrêtons notre voyage. Il n’y a pas eu de pré-avis et nous détestons les comptes à rebours qui nous mettent le stress.

Nous arrêtons le mouvement géographique plus précisément. Il est temps vraisemblablement pour nous, de faire grandir nos graines sur plusieurs saisons et de récolter nos fruits, au même endroit, avec les mêmes personnes. Tisser du lien durable.

Là où nous sommes, nous restons. Cette année à venir du moins. Avec Damien, Clarisse, Lily et Maya de Duo-Capela, nous allons tenter l’aventure de l’Oasis à Huahine, l’île de la femme.

En attendant de revenir en Europe (parce que nous y pensons sérieusement), là où nous sommes, ici en Polynésie, nous sentons que nos esprits peuvent rester libres.

Vous savez à quel point nous adorons les signes de l’univers ?!

Je viens de recevoir un mail, le sommet des Oasis (éco-villages). Il débute le 8 juin !

Ils me proposaient de m’affilier à la promotion de l’évènement !

Voici le lien d’inscription

mannière sommet des oasis
https://oasis-des-3-chenes.learnybox.com/inscription-au-sommet-des-oasis-1/?aff=hwhgv8&cpg=43t3s3t0

3 réflexions sur “Comment le voyage nous a transformés ?

    1. Merci les choux ! On a déjà mis en vente le voilier, en attendant on s’amuse ici et puis changer d’île pour 1 année scolaire ça sera encore un peu du voyage. Trouvez-nous un camping ! 😉

      J'aime

  1. Cette année les artichauts sont resplendissant, un poussin s est invité au poulallier, demain 8h j emmène la mimine au véto on va contrôler ses naissances, le piano est descendu au rez-de-chaussée shaï pourra ainsi jouer sans limite, le four en terre argileuse d Amnon sèche tranquilou bilou, je viens de passer murs et plafond du garage au Karcher un truc de fou la maison s agrandit… Bref notre petit oasis languit de vous… On vous embrasse fort !!!!!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s