Moorea, 10 choses à faire absolument

Vous prévoyez un voyage en Polynésie et vous hésitez encore du nombre de jours que vous allez octroyer à chaque île. Sans aucun doute, privilégiez Moorea, l’île soeur de Tahiti qui aura tout pour vous surprendre et vous laissez des souvenirs inoubliables.

Nous avons passé beaucoup de temps à Moorea. Les légendes, les randonnées, les cascades, les lagons au 51 nuances de bleu, les raies, les requins, le snorkeling, les plongées, les spectacles de danses, les balades en va’a, les plages de sable blanc, les motus, les petits snacks super délicieux, les rencontres avec les habitants, les rires, l’artisanat, les sommets, les ananas, le vent, le calme, dormir sur un voilier, faire du surf… tout est là.

1. Un spectacle de danse

L’accueil à l’aéroport sera l’intro, l’amuse-bouche, avec un goût de « j’en veux encore ».

Vous aurez la possibilité d’en voir énormément en juillet, car c’est la période du Heiva, le grand festival de danse (Ori Tahiti) de toutes les écoles de Polynésie. C’est unique au monde. Prenez vos places à l’avance sur le site de la maison de la culture. Notez que début août, au grand gymnase d’Afareaitu, à Moorea, il y a aussi chaque année le Heiva de l’île et c’est carrément pas cher.

Chaque mercredi et vendredi, dans les hôtels Hilton et Sofitel, à l’heure de l’apéritif, et même si vous n’êtes pas de l’hôtel, vous pouvez venir en famille pour une soirée spectacle sensationnel. Nous y avons passé plusieurs soirées, parce qu’en fait, il n’y a pas vraiment de bars pour sortir et boire un verre en Polynésie, ce n’est pas vraiment la culture.

2. Aller voir les raies et les requins

Gloups, des requins ? Tu délires ou quoi ? On y a emmené un copain, il est ressorti de l’eau comme s’il avait des ailes !

En fait, il y a un spot très connu par tous. C’est un banc de sable au large de Papetoai. A cet endroit vivent une bande de raies pastenagues très gourmandes. Les prestataires du tourisme ont donné l’habitude à ces demoiselles de rendez-vous fixes, un peu comme le renard et le Petit Prince. C’est un endroit public, ouvert et safe.

En prime, autour, les requins à pointes noires se promènent. Pas de panique, ces requins là sont très peureux et ne se laissent pas approcher, ils n’approchent pas non plus.

Il n’y a rien de plus doux qu’une raie pastenague ! La première fois, j’ai gardé le souvenir de ce touché pendant des jours.

Pour y aller, vous pouvez louer des canoës sur la plage de Tipaniers, magnifique spot face aux motus. Sur place, vous aurez pied.

3. Manger le Ma’a Tahiti du dimanche

C’est un moment traditionnel, les familles préparaient déjà ça le vendredi, pour faire cuire dans le four tahitien le samedi soir et pouvoir le manger tous ensemble, en famille, le dimanche. Le four, c’est un grand trou dans lequel on fait un feu, sur les braises, on pose les pierres, sur les pierres, on pose les paniers qui contiennent les aliments à cuire, le tout recouvert de palmes de cocotier. La cuisson dure 12h.

Dans le Ma’a, il y a systématiquement du poisson cru lait de coco, du poa rôti (porc cuisiné), des féculents (taro, manioc, patates douces). En option, il peut y avoir de la banane Fei, du poulet fafa, du uru, du fafaru (sorte de poisson mariné-fermenté), du mitihue (lait de coco fermenté). Dans la même assiette, il y a aussi le dessert, le poé au fruit (banane, papaye, potiron, etc…) recouvert de lait de coco. J’en salive !!!!

Où trouver ce genre de four ? Dès votre arrivée à Moorea, commencez à en parler à vos hotes. Mais il y a des fours tahitiens un peu partout quand c’est la fête (des mères, des pères, pâques, etc…). Le Painapo Beach du côté d’Haapiti en prépare un succulent. Il faut se renseigner.

Pour vous mettre en bouche, voici un article paru dans le journal local.

4. Une randonnée selon votre niveau

Je vais les classer par ordre de difficulté et vous pourrez toujours retrouver les explications sur ce site. Et si ne voulez pas du tout marcher, vous pouvez vous faire conduire jusqu’au belvédère. Le point de vue est bluffant.

  • Parcours sportif de Opunohu
  • Sentier des ancêtres Opunohu
  • Chemin des ananas Opunohu
  • Montagne magique Papetoai (possibilité de la faire en quad ou 4*4)
  • Col des 3 cocotiers Opunohu
  • Col des 3 Pinus Opunohu
  • Col de Vaiare Paopao
  • Traversée Paopao – 3 Pinus
  • Mont Rotui (difficile et en période sèche)
  • MouaPuta (Montagne percée) (difficile et en période sèche)

Il y en a bien d’autres, elles sont toutes merveilleuses. Nos préférées sont « le col des 3 cocotiers » et « le col de Vaiare ». La hauteur et l’emplacement sont fantastiques.

La vallée d’Opunohu, vallée sacrée, où les marae (lieux sacrés de rites anciens) se trouvent de partout, est à sillonner plusieurs fois. Prenez le temps d’y marcher. C’est aussi là qu’il y a les vaches. Si vous louez un vélo électrique, empruntez la route des ananas qui vous mènera d’Opunohu à Paopao en passant par derrière le Rotui et les grands champs d’ananas.

5. Aller ramer en Va’a (pirogue tahitienne)

C’est un de mes plus gros kiffe de la Polynésie. Aller faire du va’a, aller ramer !

C’est une expérience unique. Vous n’aurez pas souvent la possibilité d’avoir en même temps le Va’a et le lagon et les 51 nuances de bleu et peut-être les dauphins, voir… bien plus !

C’est un peu compliqué de trouver un va’a à louer. Une bonne adresse Va’a Moorea Destination.

Nous sommes aussi allés voir des courses de va’a. C’est grandiose. Ce qui me touche surtout c’est l’esprit des coureurs. Véritable sport d’équipe, les rameurs veulent ressentir le Taho’e. C’est le Un, l’unité du groupe, la force d’un ensemble.

J’ai ramé en V6 (c’est le nombre de places). Quand on goûte au Taho’e c’est jouissif.

6. Apprendre à faire une couronne de fleurs

Quitte à venir à l’autre bout du monde, vous pourriez apprendre les gestes ancestraux de la Polynésie. Savoir faire sa couronne de fleurs, c’est intégrer la culture en vous pour toujours.

Alors que faire Sa couronne !!! Ça c’est tahitien à fond et toute la famille sera ravie. Le soir vous sortirez avec, le lendemain vous irez vous balader avec. Ce sera votre couronne et vous sentirez bon.

Nous avons un lieu culturel favori où vous pourrez faire d’autres ateliers, comme des percussions, du tissage ou de la danse. C’est l’Espace Loisirs Kultur, ELK de Papetoai.

Ce lieu nous a rappelé Sita, l’association culturelle de Pondichéry en Inde. C’est grâce à des gens comme eux que l’on peut vivre la culture d’un pays sans barrières.

7. Naviguer comme Vaiana sur les lagons

On ne le dira jamais assez, la Polynésie c’est le plaisir des îles, des lagons, mais aussi, de la navigation !

… Le prochain voyage sera le plus beauuuuuuu ! Oé Oé !…

Nous avons habité sur un voilier en Polynésie, on sait de quoi on parle, naviguer dans les lagons, avoir le plaisir tout d’un coup de sortir par une passe, ressentir la respiration du grand océan Pacifique, c’est évidemment incomparable. Nous avons nos images, tous, de grands navigateurs, à la poupe du voilier, le génois déroulé, plein vent, les dauphins autour…

Vous voulez vivre un truc pareil ? Nous avons les adresses qu’il vous faut ! Voilà Moorea, à bord de Taboo, le petit catamaran rouge de Tahiamanu. Il vous emmènera visiter des coins du lagon que vous n’auriez pas pu faire seuls. Choisissez avec eux la formule. C’est une activité famille très sécurisée. Selon les moments de la journée, vous pourrez même stopper à des endroits magiques snorkeling ou commander un sunset … un des plus beaux sur l’île !

Une autre adresse, Vaa’piti. Navigation en Va’a à voile ! Avec cette pirogue, c’est vraiment de la navigation à l’ancienne que vous allez apprendre. Encore une fois, vous pourrez chantonner le refrain, personne ne vous en voudra et si je passe par là, je chanterai avec vous !

8. Aller faire « Tahiti douche » sous une cascade

Nous, nous sommes arrivés en Polynésie plein de clichés en tête. L’un d’eux étant qu’en Polynésie il y a plein de cascades, où l’on peut venir se doucher entre amis.

En fait, c’est complètement vrai ! Sauf que le « Tahiti douche » n’est pas un produit made in Fenua (fabriqué en Polynésie), et qu’il vaudra mieux emporter un savon à base d’huile et de lait de coco, complètement éco-friendly. Vous trouverez des savonnettes artisanales dans toutes les pharmacies.

La cascade la plus accessible est celle qui se situe juste derrière le « Tropical Garden« . Au passage vous pourrez visiter les lieux, boire un jus frais et visiter leur vanilleraie. La cascade se situe juste derrière les ombrelles de la vanilleraie. Cela vous coutera une petite marche fléchée d’1/4 d’heure. Prévoyez vos maillots. La cascade a même, comme un petit siège où l’on peut s’assoir sous l’eau qui tombe.

La cascade qui se mérite mais aussi la plus connue est celle d’Afareaitu. C’est une super randonnée terminée par un super cadeau, une cascade et un bassin. La randonnée commence derrière le complexe sportif d’Afareaitu. On peut monter dans la servitude en voiture. À un moment, on gare la voiture, à la première patte d’oie. Là, vous pourrez monter. Ce n’est pas difficile, ni très long. La rando se poursuit à l’ombre des arbres. Prévoyez 3h aller-retour.

Nous trouvons toujours notre chemin, qu’il soit piéton ou en voiture grâce à Maps.me , c’est une des applications indispensables au voyage.

9. En saison, aller voir les baleines

Je ne vous dis pas d’aller vous payer une sortie à 40 dans l’eau pour aller traquer une baleine et faire à tout prix votre photo !

Entre juin et octobre, il y a de grandes chances que vous entendiez parler des baleines que l’on a croisé par-ci ou par-là. En fait, si vous êtes un fin observateur vous pourrez les rencontrer de vous-même. Elles passent près de Moorea, entre Tahiti et Moorea, le long des côtes de Temae (Est de Moorea), au large de Tipaniers, de Haapiti.

Le matin on parle des baleines comme on parle du score de l’OM à Marseille au bistrot !

Le soir, elles rentrent dans les baies de Cook et d’Opunohu pour dormir avec leur baleineau et rester à l’abri des prédateurs. Il est donc complètement interdit d’aller les embêter à ce moment là.

Il y a des tours possibles avec plusieurs prestataires. Les guides sont en général compétents, mais renseignez-vous d’abord de la procédure de mise à l’eau au téléphone avant de réserver votre sortie. C’est une sortie en milieu naturel, la baleine ne vient pas sur commande.

Nous sommes sortis avec Scuba Piti de Tipaniers (voir mon article sur le sujet) , mais je sais que Ocean Addict est vraiment top aussi.

On ne peut pas protéger quelque chose qu’on ne connait pas. Si vous avez besoin d’infos et rencontrer des super animateurs qui militent pour la protection des cétacés, contactez Oceania. Cette association organise, chaque année, l’opération « Vigie sanctuaire », pour éviter des collisions entre baleines et ferries sur la traversée Tahiti-Moorea. Vous serez peut-être à Moorea au moment où ils organisent une animation. Leurs locaux vous seront ouverts dans tous les cas et vous pourrez les soutenir en repartant avec un petit souvenir (casquette, t-shirt ou doudous baleines !).

10. Faire une bringue

En Polynésie, il y a une tradition du dimanche, c’est celle de faire la bringue sur la plage. À Moorea, les groupes se retrouvent souvent sur différents lieux tels que : la grande plage de Temae (le plus beau snorkeling), la plage de Tahiamanu, la plage de Tiahura ou devant le motu de Coco Beach (le must!). Musique (en général BoomBoomBass ou Ukulélé), pique-nique, peue (grands tapis tressés en plastique), caisse de bières Hinano dans la glacière, du soleil, parfois la table flottante et le petit bateau de location.

Allez sur la plage, invitez les hôtes qui vous hébergent à venir avec vous. Ne soyez pas timides, bavardez avec les gens, vos voisins de plage.

On ne vous incite pas à boire d’alcool, vous pouvez faire la même chose avec de l’eau gazeuse !

C’est le moment le plus convivial du quotidien polynésien. Le travail est terminé, c’est le WE, tout le monde est détendu, c’est la bringue !!!!

Où séjourner sur cette île aux 1000 surprises ?

Au Fare OM ! Pour nous, c’est LE logement sur Moorea. Nos amis Isa et Santo tiennent une pension à Punareho (entre les 2 baies de Cook et Opunohu). Vous serez accueillis comme à la maison. Nous avons passé beaucoup de temps là-bas. Nous nous y sommes toujours sentis les bienvenus, comme chez nous. Isa est un super cordon bleu, elle propose un buffet 100 % local le samedi soir. Santo fait venir des musiciens. Pour réserver c’est ici : Le Fare OM.

Envie de visiter Raiatea ?

Nous avons migrer vers cette île aujourd’hui. Notre voilier Orphée nous a accompagnés jusque là. Nous entamons un nouveau projet dans une maison maintenant. Nous serons au bord de l’eau et Orphée notre destrier va pouvoir vous accueillir en logement entier.

Pour votre séjour sur Orphée, jusqu’à 6 personnes en pension complète si vous le souhaitez, à Raiatea, réservez ici.

Nous vous souhaitons plein de bonheur et plein d’amour pour votre séjour au bout du monde !

Le Taho’e en Va’a sur la plage de Temae, Moorea.

4 réflexions sur “Moorea, 10 choses à faire absolument

  1. Hello Marie-Anne! Nous avons adoré notre séjour à Moorea, bien trop court à notre goût ! Nous sommes bien sûr allés nager avec les raies et les requins et quelle expérience !! Les raies sont des animaux incroyables, tellement douces et gracieuse…. et énormes lol !! Et les requins, ça permet de remettre un peu la peur en perspective même si ceux-là sont petits. Bon, mon mari s’est fait seul la sortie plongée avec comme copain un requin citron, franchement quand je vois sa tête (au requin pas à mon mari lol), je me dis que j’ai bien fait de zapper ça, je crois que mon petit coeur ne s’en serait pas remis ;-)) !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s